Mardi tout est permis - le don d'organe



  "chaque individu étant un receveur présumé potentiel,
 était-il si illogique, si infondé, après tout,
 que chacun soit envisagé comme un donneur présumé à sa mort ?"





Bonjour, 


Aujourd'hui, j'ai eu juste envie de vous partager ma dernière belle lecture.



Réparer les vivants de Maylis de Kerangal


Il s'agit bien d'un livre qui évoque le don d'organe: un récit riche qui multiplie les verbes, adjectifs, périphrases comme pour allonger le temps qui va de la mort cérébrale à la greffe.
La lecture est aisée et même si on connait d'une certaine manière le dénouement, on suit pas à pas ; infirmière et infirmier, médecin, chirurgien, famille du décédé et patient en attente de greffe.

Un livre dont la question centrale devrait être un jour pensée par chacun de nous .....

La phrase mise en avant de ce message est extraite du livre.

Et il se trouve que le hasard m'a fait revoir aussi ce film "Ma vie pour la tienne"qui évoque le don aussi, mais  à travers "l'enfant médicament ".











Je suis convaincue par le bien fondé du don d'organe: mais c'est bien à chacun de se poser la question pour soi-même.


à bientôt
agnès

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Une semaine en 2016 | Dimanche

scrap | love you because

a day in the life | l'album du 19 juin 2017