Minsgame | jour 23 à fin

Bonjour,

Nous y voici donc au bilan de ce petit jeu autour du désencombrement.
J'ai pris un peu de retard .... maladie d'hiver, du boulot....






... alors si on compte bien, il n'y a que 5 jours de photographiés sur ce montage !
Et oui, je suis allée du 23 au 27 février: il manque effectivement 2 jours à cette dernière semaine .
A dire vrai, j'ai bien encore des objets et des magazines qui attendent un bon tri et j'aurai pu aisément aller jusqu'au dernier jour.

Mais cela n'a pas été fait dans les temps ..... et comme je ne cherchais pas à me mettre la pression, j'ai préféré remettre à plus tard, à une nouvelle "vague " de désencombrement et vous présenter mon bilan tel quel sans chercher à le rendre "parfait".

Ce que je retiens de cette expérience:

- il y a de la joie à faire le vide chez soi, à "re" penser son espace de vie.
Le rangement se fait plus facile, le ménage aussi.

- il y a de la joie à imaginer que certains objets vont retrouver une utilité ailleurs et qu'ils ne seront pas "gâchés". L'idée d'être un consommateur solidaire est importante. Si tous ces objets étaient destinés à la poubelle, je ressentirais une grande frustration. L'idée d'une seconde vie est un moteur important de mon action.

- il y a de la joie à se sentir "attachée" à des objets que l'on veut garder et peut-être plus mettre en valeur ou plus utiliser comme tel livre de cuisine redécouvert, ou tel bibelot. Parcourir placards & tiroirs offre aussi un beau voyage dans ses souvenirs.

- il y a de la joie à réfléchir à sa manière de consommer. Cet inventaire permet de se dire que certains achats peuvent être suspendus, que décidément on a assez de choses pour l’instant et qu'il serait bon d'utiliser ce que l'on a. Oui au final, quel consommateur ai-je envie d'être ?

- il y a de la joie à se dire que demain je peux m' y remettre.....tranquillement, sans chercher à obtenir en aucune manière une vision minimaliste de mon univers.



Si vous voulez vous lancer, voici quelques conseils:
- préparer une zone de stockage
- penser dès le départ au post tri : associations, connaissances, site pour des dons...
-  j'ai agi par zone, certains préfèrent agir par catégorie d'objets
- ne rien précipiter pour ne pas regretter... rien ne vous oblige à vous séparer d'un objet!
- agir quand on a le moral, que l'on se sent motivé. Il faut savoir choisir "son" bon moment
- éviter les conflits en ayant l'accord d'enfants et conjoint



- .. et peut-être profiter ce ce bel effort pour s'offrir l'objet utile que l'on hésitait à acquérir.
Ici, la sodastream s'est installée dans la cuisine pour nous offrir désormais des boissons gazeuses moins sucrées et éviter les emballages plastiques.
Car je ne deviens pas une "non"consommatrice mais bien une consommatrice nouvelle génération, qui agit par ses choix: consommer solidaire, local, éthique et bio.



Bientôt, le printemps .... le ménage de printemps et j'imagine bien que je vais reprendre encore du temps pour à nouveau trier, donner!

agnès





-



Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Une semaine en 2016 | Dimanche

scrap | love you because

Scrap | documented this