Voyage | Danemark, coup de cœur en Seeland (5/5)

Bonjour,

Tout voyage a une fin et ce billet est le dernier sur nos 15 jours passés au Danemark.
Nous avons consacré peu de temps à la grande île de Seeland où se trouve Copenhague.
Il s'y trouve nombre de lieux importants pour l'histoire et la culture danoise.
Remontant au nord la côte en partant de Copenhague, nous avons suivi une route où les maisons se suivent les unes après les autres toutes fenêtres orientées vers le soleil levant.
Il n'est point là question de fermes mais de villas opulentes ou de belles maisons qui semblent pour la plupart habitées. Parfois les jardins se cachent derrière une haie, une palissade.
Et c'est là sur cette terre, bordée par la mer, que se trouve la maison natale de Karen Blixen.





En projetant ce voyage, j'avais oublié que la "grande dame " était baronne danoise.
C'est en préparant l'itinéraire de la journée que j'ai découvert que sa maison est devenu un musée.
D'elle je ne connaissais que quelques titres de livres: le festin de babette, out of africa, contes gothiques.
J'avais, vu, et revu dès mon retour d'Afrique toute encore imprégnée des odeurs et de la lumière d'Afrique le film "out of Africa" de Sydney Pollack.


Mais c'est sans doute bien là dans sa maison que j'ai découvert la femme libre qu'elle a pu être.
Quelle force de caractère on peut deviner dans cette femme malade une grande partie de sa vie!
J'ai été émue à la visite de sa maison, de son "chez elle", à découvrir ce que le film ne raconte pas.





Ce sont des peintures réalisées par elle-même



Elle avait le goût des détails, dont des rideaux aux broderies qui pendaient devant ses fenêtres .
En souvenir d'elle, il y a toujours des bouquets composés avec les fleurs du jardin.







La maison est aujourd'hui une fondation qu'elle a elle-même souhaitée et qui vit grâce aux recettes sur ses oeuvres et sur les films qui en sont tirés.





"il y a là tout mon Limoges! ouste !!"
dit-elle dans la train qui l'emportait vers sa vie africaine.
(version film )





Le bureau où elle écrivait, et recevait de nombreuse personnalités.
Sa popularité a été fort grande et au delà des milieux artistiques. 






Elle n'a commencé à écrire qu'à son retour d'Afrique. 
Son premier livre sera publié en 1934.
Elle a alors 49 ans.





Elle est enterrée dan son jardin avec une simple pierre tombale.





1985-1962
Soignée par un traitement au mercure, sa syphilis semble avoir été guérie de son vivant.
Elle subira par contre les effets secondaires du traitement  à l'âge de 70 ans, elle doit subir une intervention chirurgicale sur la moelle épinière ainsi qu'une gastrectomie pour un ulcère de l'estomac. Son alimentation en sera définitivement perturbée, provoquant une malnutrition à l'origine de son décès à 77 ans, alors qu'elle ne pèse plus que 31 kg.
(source wikipédia)

La vie qu'elle a menée est encore aujourd'hui d'une grande modernité quant à ses choix de femme.
Je reste admirative et avec le souhait de retrouver désormais son écriture.





Aujourd'hui sa maison est un musée, 
le parc abrite une reserve d'oiseaux 
et l'on peut s''arrêter là un temps pour partager une douceur entre amis.




Le voyage s'achève là.
J'espère vous avoir fait 
... voyager un peu 
... aimer le Danemark

agnès

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Une semaine en 2016 | Dimanche

Scrap | Je t'aime etc

Scrap | documented this